RSS

Comtesse de Ségur – Après la pluie, le beau temps

juillet 20

 

Geneviève et George sont deux enfants élevés ensemble. Georges est plein de défauts, il pousse Geneviève à faire des bêtises et il s’arrange pour accuser Geneviève. Celle-ci, comme elle est très gentille, n’ose pas accuser Georges. Le père de Georges est le tuteur de Geneviève, et il est aveugle aux défauts de son fils.

Ce sont les personnages secondaires qui donnent tout l’intérêt à ce roman :
     – l’aspect tragique : le père aveugle aux défauts de son fils
     – l’humour
     – le domestique noir Ramoramor, totalement dévoué à sa petite maîtresse
     – La bavarde mademoiselle Primerose, elle est pleine de franchise et elle sait ce qu’elle veut, mais c’est surtout son penchant pour le bavardage qui en fait un personnage haut en couleurs.

Source : Après la pluie, le beau temps – Wikipedia

Titre : Après la pluie, le beau temps
Auteur : La Comtesse de Ségur
Éditeur :
Domaine public
Langue : Français
Nombre de pages : Édition Casterman de 1980 = 190 pages
Première édition : Hachette 1871

Origine : pdf du site Livres pour tous et exemplaire papier de l’édition Casterman
Format eBook : epub, mobi, pdf
Hébergeur : MediaFire
Archivé avec : 7zip
Nombre de fichiers à télécharger : 1 Fichier
Taille des fichiers : 1 Mb

Lien MediaFire : Après la pluie, le beau temps

Pourquoi encore une autre version numérique de ces livres ultraconnus et ultradiffusés de la Comtesse de Ségur ? Parce que tous les exemplaires numériques que j’ai testé pour mettre sur la liseuse de ma fille était de mauvaise qualité, voire très mauvaise qualité : beaucoup de majuscules en trop, ou en moins ; beaucoup d’espaces inutiles qui trainent partout ; des sauts de page dans tous les sens ; voire même des fautes d’orthographe chez certains…

Le moins mauvais des exemplaires que j’ai trouvé est celui de Livres pour tous. Le fichier numérique était seulement au format pdf, ce qui de toute façon m’obligeait à un OCR du fichier afin d’arriver à un fichier ebook. Alors quitte à OCRiser, autant faire le travail jusqu’au bout : OCR, grosse relecture, mise en page word, et enfin les différentes sauvegardes et conversions.

J’ose espérer pouvoir dire que ma version est de bonne qualité :).

 

Posted by on 20 juillet 2012 in Jeunesse, Mes eBooks

Leave a comment

Tags: , ,

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 
%d blogueurs aiment cette page :